La créativité qu’est-ce que c’est ?

Pour Steve JOBS la créativité c’est seulement mettre les choses en connexion.
Pour Paul BOCUSE, la créativité c’est la clé du succès si on l’ajoute à la qualité.
Pour Albert HEINSTIN, la créativité c’est l’intelligence qui s’amuse.
Pour Antoine LAVOISIER, il n’y a rien qui se crée, tout se transforme.
Pour nous la créativité, c’est un peu de tout cela. C’est oser ajouter de la vie à la vie.

Comment fonctionne la créativité ?

Tout comme l’appétit vient en mangeant, la créativité vient en travaillant.
Nous considérons que tout le monde peut être créatif.
Le résultat peut venir en un instant comme il peut prendre beaucoup de temps.
Concrètement on dit qu’il y a 4 phases dans le processus créatif.

Imprégnation

Cette phase consiste à bien définir le problème.
Il faut chercher les informations.
Cette phase longue peut prendre quelques heures, jours ou années.

Incubation

Cette phase consiste à faire une pause.
Il faut laisser l’inconscient prendre le relais.
Cette phase longue peut prendre quelques heures, jours ou années.

Illumination

Cette phase consiste à accueillir l’idée avec bienveillance.
Il faut tout noter sans censure.
Cette phase courte peut prendre quelques secondes, minutes, ou heures.

Production

Cette phase consiste à confronter les idées à la réalité
Il faut également les confronter au besoin.
Cette phase courte peut prendre quelques heures, jours, semaines, ou mois.

Pourquoi faut-il être un minimum créatif ?

Parce que les méthodes d’hier sur les marchés d’aujourd’hui sont les faillites de demain.
Parce qu’il est difficile voire impossible d’être cher si vous êtes ordinaire.

La créativité permet de proposer de la nouveauté à vos clients et donc indirectement d’avoir un temps d’avance sur vos concurrents. Nous considérons qu’une idée peut changer le monde, au minimum votre société.

Comment booster sa créativité ?

Nous considérons que tout le monde est ou peut être créatif.
Il ne s’agit pas d’une exclusivité GERMAIN.
Libérer votre créativité, développer vos idées, c’est notre objectif.
Car l’innovation permet de créer les solutions qui changent notre quotidien.
Nous partageons 20 méthodologies ou dispositifs.

1 L’acronyme GERMAIN

Géolocaliser et clarifier la problématique
Emettre le plus d’idées possibles
Rebondir sur ses idées et celles des autres
Mélanger les meilleures idées
Analyser dans un second temps
Imaginer, faire des dessins
Nourrir une confrontation avec la réalité

L’objectif est de partir simplement et rationnellement pour une démarche créative rapide.7 lettres est égal à 7 idées. La contrainte du nombre de lettres permet de rassurer et de structurer. C’est facile et parfait pour favoriser un échauffement.

2 La marche créative

Stimuler sa créativité par la mise en œuvre d’un mouvement répétitif sans lien avec le sujet. Pour
cela il suffit de marcher. Il est effectivement prouvé qu’un individu en marche a une production 60% supérieure à des personnes assises sans bouger. Normal le cerveau est mieux irriguer. Sachant que c’est bon pour la santé, il n’y a pas de raisons de s’en priver. On conseille de le faire sans être distrait, en sécurité et d’avoir de quoi noter.

3 La curiosité

Certains disent que c’est un vilain défaut. En créativité on pense que c’est ce qu’il vous faut.
Il nous parait nécessaire de s’intéresser à ce qui ne nous intéresse pas. De savoir observer au lieu de regarder. La curiosité c’est également remettre en question une vérité et aller au-delà des préjugés. Voyager, lire, s’interroger sont des clés.

4 Penser comme un enfant

Oublier l’enjeux, pensez plutôt à jouer. Les enfants pensent avant tout à s’amuser, et surtout ils ont moins de négativité. Ils ont la faculté de s’éloigner de la raison. Comme l’a dit Mark TWAIN, il ne savait pas que c’était impossible alors ils l’ont fait. Il adapte l’imaginaire à la réalité.

5 Mixer l’existant

Pour Voltaire, l’originalité n’est rien qu’une judicieuse imitation.
Un cuisinier, un dj, ou un artiste par exemple va puiser dans ce qu’il connait et le mélanger. Qui a dit qu’on devait partir de rien ? On peut parler du phénomène d’association ou de bissociation. Les patins à roulettes sont un bon exemple.

6 Faire son WALT DISNEY

Cette méthode bien connue des coachs et consultants consiste à avoir 3 points de vues complètements différents. On part du principe qu’il y a le réaliste, le critique et le rêveur en chacun de nous. Le réaliste va décomposer, s’identifier, story-boarder… Le critique va prendre du recul, se questionner pour améliorer, se perfectionner… Le rêveur va imaginer, se projeter, visualiser…. Cela forme le trépied d’une personnalité permettant d’avoir de bonnes idées.

7 Le brainstorming

Plusieurs cerveaux valent mieux qu’un à condition de s’organiser. Idéal lorsque l’on a une panne d’idée. Il est préférable de le planifier et de recherche un lieu adéquat. La bienveillance est une priorité, il est également important de ne pas juger et s’autocensurer. Laisser son esprit vagabonder. Ne pas avoir peur de se tromper et bien prendre le temps de noter.

Notre société sur 3 critères évalue les idées. L’efficacité, l’originalité, la faisabilité. Chaque critère sur 10 permet de comparer les idées et de sélectionner celle qui a le plus d’intérêt. Et si vous souhaitez encore plus sublimer votre créativité. Le tournoi des idées, le SWOT créatif, le diagramme d’affinités, l’acrostiche, le rêve éveillé… Il vous suffit de nous contacter ou de vous abonner pour découvrir une dizaine de secrets pour augmenter sa créativité et son succès. Dans tous les cas vous pouvez nous sous-traiter la fabrication de bonnes idées.